Dans le film documentaire « À contresens », l’écologiste Marc Muller et le journaliste Jonas Schneiter mènent l’enquête afin de déterminer si la voiture électrique est plus durable que la voiture thermique.

Ainsi, le public est à même de se faire une opinion poussée à propos de la grande question de la mobilité individuelle en Suisse et en Europe. Quel est le meilleur choix pour la planète en termes de durabilité ? Est-ce un choix égoïste ou une approche cohérente d’opter pour un véhicule électrique ? Quelles sont les conséquences environnementales du passage à la mobilité électrique?

Pourquoi réaliser et diffuser une enquête sur la mobilité électrique ?

Les objectifs du film sont multiples. Il s’agit tout d’abord de proposer une information claire, compréhensible et pertinente au plus grand nombre afin que chacun·e soit à même de faire un choix éclairé en termes de mobilité individuelle motorisée. 


En menant l’enquête autours des « fake news » diffusées sur les énergies vertes et en expliquant la démarche critique, le film permet au public de comprendre les enjeux autour de la mobilité électrique - les matières premières, l’impact environnemental, le recyclage, etc.


Grâce à une information de qualité, ce film favorise la transition écologique et énergétique en permettant autant aux individus qu’aux politiques de prendre les décisions nécessaires pour limiter les effets du dérèglement climatique en cours. En outre, grâce à l’organisation de projections publiques, ce documentaire ouvre le débat sur la mobilité et les transports, mais également sur les autres enjeux que ces thématiques regroupent.


Au-delà de la sortie du film, il était important pour l’équipe d’« À contresens » de faire vivre le documentaire et de le diffuser le plus largement possible. À travers une campagne d’impact étendue, Nous Prod souhaite que la contribution de ce contenu à une société plus durable soit à la hauteur des objectifs climatiques des années à venir.

La campagne d'impact

Grâce à des milliers de diffusions, près d’une centaine d’événements, des dizaines de reprises par des influenceurs et médias, le film À contresens est devenu la référence en matière d’information sur le coût écologique des voitures électriques. Des gouvernements cantonaux suisses ont pu mener une politique plus volontariste en matière de soutien à la mobilité électrique, l’industrie a diminué le recours aux fausses informations, et de nombreuses consommatrices et consommateurs ont cité A contresens lors de l’achat d’un véhicule électrique. De même, les fausses informations dénoncées par le documentaire ont moins été relayées dans les médias et ont souvent trouvé des contradicteurs sur les réseaux sociaux (citant souvent A contresens).

Dans le film documentaire « À contresens », l’écologiste Marc Muller et le journaliste Jonas Schneiter mènent l’enquête afin de déterminer si la voiture électrique est plus durable que la voiture thermique.

Ainsi, le public est à même de se faire une opinion poussée à propos de la grande question de la mobilité individuelle en Suisse et en Europe. Quel est le meilleur choix pour la planète en termes de durabilité ? Est-ce un choix égoïste ou une approche cohérente d’opter pour un véhicule électrique ? Quelles sont les conséquences environnementales du passage à la mobilité électrique?

Pourquoi réaliser et diffuser une enquête sur la mobilité électrique ?

Les objectifs du film sont multiples. Il s’agit tout d’abord de proposer une information claire, compréhensible et pertinente au plus grand nombre afin que chacun·e soit à même de faire un choix éclairé en termes de mobilité individuelle motorisée. 


En menant l’enquête autours des « fake news » diffusées sur les énergies vertes et en expliquant la démarche critique, le film permet au public de comprendre les enjeux autour de la mobilité électrique - les matières premières, l’impact environnemental, le recyclage, etc.


Grâce à une information de qualité, ce film favorise la transition écologique et énergétique en permettant autant aux individus qu’aux politiques de prendre les décisions nécessaires pour limiter les effets du dérèglement climatique en cours. En outre, grâce à l’organisation de projections publiques, ce documentaire ouvre le débat sur la mobilité et les transports, mais également sur les autres enjeux que ces thématiques regroupent.


Au-delà de la sortie du film, il était important pour l’équipe d’« À contresens » de faire vivre le documentaire et de le diffuser le plus largement possible. À travers une campagne d’impact étendue, Nous Prod souhaite que la contribution de ce contenu à une société plus durable soit à la hauteur des objectifs climatiques des années à venir.

La campagne d'impact

Grâce à des milliers de diffusions, près d’une centaine d’événements, des dizaines de reprises par des influenceurs et médias, le film À contresens est devenu la référence en matière d’information sur le coût écologique des voitures électriques. Des gouvernements cantonaux suisses ont pu mener une politique plus volontariste en matière de soutien à la mobilité électrique, l’industrie a diminué le recours aux fausses informations, et de nombreuses consommatrices et consommateurs ont cité A contresens lors de l’achat d’un véhicule électrique. De même, les fausses informations dénoncées par le documentaire ont moins été relayées dans les médias et ont souvent trouvé des contradicteurs sur les réseaux sociaux (citant souvent A contresens).

Projections et Évènements

Une centaine de projections en salles ont eu lieu en Suisse avec, à chaque fois, une session Q&A ou une table ronde avec l'équipe du film. Une dizaine de milliers de spectateurs ont ainsi eu l'occasion de visionner le film et de poser leurs questions.

  • Projection organisée à l’EPFL par le professeur et ingénieur en environnement Vincent Moreau (CH) 18 juin 2020
  • Avant-première « Drive-In » à Cossonay organisée par le TCS Vaud (CH) 13 août 2020
  • Avant-première organisée par la Haute école d’ingénieurerie du Valais et l'Association Utopia (CH) 1er octobre 2020
  • Projection au Salon de la voiture électrique organisé par Avere France (FR) 4 novembre 2020
  • Projection organisée par l’association Développement Durable Denens (CH) 27 août 2021
  • Projection au Festival du Film Vert organisé par l’Association de quartier du Vallon à Lausanne (CH) 15 octobre 2021
  • Projection et conférence à Écublens, par Réseau Solarity et la ville d'Ecublens (CH) 29 octobre 2021
  • Projection au Parlement Européen (BXL) 7 septembre 2022
  • Projection à Bruxelles (BXL) 21 septembre 2022

Diffusion TV

Le film a été diffusé massivement par Play Suisse, RTBF, Radio Canada, Swisscom TV et en VOD sur VIMEO (env. 3000 achats) permettant d’informer plusieurs centaines de milliers d’européennes et européens sur cette thématique et de créer des débats sur ces mêmes médias.

Diffusion dans tous les cours romands de géographie

Le film a été intégré dans tous les cours de géographies en Suisse romande et au Tessin afin d’apprendre la méthode de l’enquête. Il a donc été mis à disposition des enseignant·e·s sur leur plateforme de contenus pédagogiques. Les informations sur la thématique de la mobilité électrique sont ainsi mis à disposition du corps enseignant et des élèves de 11e année.

Des collaborations avec des Youtubeurs

En proposant à des Youtubeurs spécialisés dans les questions écologiques ou de mobilité de collaborer à créer du contenu au sujet du film, nous avons diffusés de meilleures informations sur la mobilité électrique sur Youtube, alors même qu’il s’agissait d’un réseau qui diffusait massivement de fausses informations provenant de lobbys.

Avant-premières sous forme de Webinaire

Pour la sortie du film, nous avons organisé deux avant-première (une pour le public français et une pour le public canadien) en live sur le web (payante) qui ont rassemblé plus d’une dizaine de milliers de personnes en direct. Cela a donné l’occasion de débats en direct avec le public et des ministres, des scientifiques et autres experts ou influenceurs.

Ecoles d’ingénieurs, Sénat, Parlement Européen

Avec la fondation European Climate Fondation, nous organisons des projections auprès d’un public clé pour l’avenir de la mobilité. Ainsi, le film a été projeté récemment à la réunion annuelle des étudiants-ingénieurs de France avec un débat passionnant. Une projection est prévue au Sénat français de même qu’au Parlement européen afin de maximiser l’impact de ce film sur les décisions clés européennes concernant la transition énergétique.

Les sources

Le film documentaire À contresens est un enquête qui s'est basée sur une recherche journalistique afin de garantir un contenu éditorial juste et cohérent. De nombreuses sources ont été ainsi mobilisées et sont consultables ici.

Les sources

Le film documentaire À contresens est un enquête qui s'est basée sur une recherche journalistique afin de garantir un contenu éditorial juste et cohérent. De nombreuses sources ont été ainsi mobilisées et sont consultables ici.

Suivez-nous en ligne

Retrouvez-nous sur notre page Facebook A contresens.

Précieux soutien

Un grand merci à nos partenaires qui nous ont soutenu dans le développement de ce documentaire.