Nous Prod au Musée jurassien d’art et d’histoire de Delémont

En collaboration avec l'association Mémoire de l'école jurassienne (MEMECJU) et les Archives de la Radio Télévision Suisse (RTS), le Musée jurassien d'art et d'histoire (MJAH) présente actuellement une exposition intitulée L’école c’est la claaaasse !. Inaugurée en avril dernier à Delémont, cette dernière montre des points de vue d'hier et d'aujourd'hui dans le but de questionner le monde de l'école et ce, en proposant des histoires d'objets ou encore des témoignages visuels marquants. Nous Prod a d’ailleurs réalisé une des vidéos pour cette exposition qui se déroule jusqu’au 23 octobre prochain.

Le chemin des écoliers jurassiens circa 1971

Nathalie Fleury, conservatrice au MJAH, avait aperçu une archive sur le Facebook des Archives de la RTS intitulée Le chemins des écoliers, qui l’avait tout de suite séduite. Tourné au début de l’hiver en 1971 et diffusé le 26 décembre de cette même année sur les ondes de la Télévision Suisse Romande (maintenant devenue la RTS), ce reportage portait sur des jeunes habitant dans les crêtes jurassiennes et devant marcher quelques heures pour se rendre à l’école. Une de ces jeunes était Margrit Berger, qui parlait candidement de son trajet pour aller à l’école mais aussi de son quotidien dans son petit établissement scolaire accueillant les enfants de plusieurs hameaux et villages jurassiens.

Nous avons retrouvé Margrit 51 ans plus tard !

Notre plus grand défi a alors été de retrouver cette fameuse Margrit plus de cinq décennies après son apparition à la télévision suisse romande. D’abord, nous avons téléphoné à une personne que l’on croyait être son frère, mais qui ne l’était finalement pas. Mais de fils en aiguille, nous avons parlé au cousin du frère du voisin de la tante du beau-frère, avant de tomber sur Erika Berger, qui nous a finalement donné le numéro de sa sœur cadette. Nous étions ravi car la première pierre était posée, celle d’une entrevue qui marquera notre équipe à jamais !

L’école en 1971 : entre violence et sexisme

L’équipe de Nous Prod s’est donc rendue à Bâle Campagne afin de rencontrer Margrit, pour qu’elle nous en dise plus sur son chemin d’école. Alors que nous nous attendions à une histoire légère sur la pluie et les cailloux dans les chaussures, Margrit nous a surpris et ému en nous confiant plusieurs histoires de son enfance. En effet, son maître de classe battait les enfants qui osaient parler suisse-allemand ou allemand, en plus de décourager les filles de poursuivre leurs études ou d’oser rêver à un métier. Le résultat final est incontestablement touchant, parfois choquant, et ne laisse pas indifférent. Nathalie Fleury, conservatrice du MJAH, nous a récemment révélé que la vidéo mettant en vedette Margrit est « l'un des points forts de l’exposition ; il touche énormément l’ensemble des visiteurs, jeunes et moins jeunes. »

Au Musée jurassien d’art et d’histoire jusqu’au 23 octobre 2022

L’exposition L’école c’est la claaaasse ! se poursuit jusqu'au 23 octobre 2022 au Musée jurassien d’art et d’histoire. Si vous ne pouvez pas vous y rendre, vous pouvez aller sur notre page de projets, et visionner cette vidéo qui, selon nous, peut maintenant agir comme un document historique.

En collaboration avec l'association Mémoire de l'école jurassienne (MEMECJU) et les Archives de la Radio Télévision Suisse (RTS), le Musée jurassien d'art et d'histoire (MJAH) présente actuellement une exposition intitulée L’école c’est la claaaasse !. Inaugurée en avril dernier à Delémont, cette dernière montre des points de vue d'hier et d'aujourd'hui dans le but de questionner le monde de l'école et ce, en proposant des histoires d'objets ou encore des témoignages visuels marquants. Nous Prod a d’ailleurs réalisé une des vidéos pour cette exposition qui se déroule jusqu’au 23 octobre prochain.

Le chemin des écoliers jurassiens circa 1971

Nathalie Fleury, conservatrice au MJAH, avait aperçu une archive sur le Facebook des Archives de la RTS intitulée Le chemins des écoliers, qui l’avait tout de suite séduite. Tourné au début de l’hiver en 1971 et diffusé le 26 décembre de cette même année sur les ondes de la Télévision Suisse Romande (maintenant devenue la RTS), ce reportage portait sur des jeunes habitant dans les crêtes jurassiennes et devant marcher quelques heures pour se rendre à l’école. Une de ces jeunes était Margrit Berger, qui parlait candidement de son trajet pour aller à l’école mais aussi de son quotidien dans son petit établissement scolaire accueillant les enfants de plusieurs hameaux et villages jurassiens.

Nous avons retrouvé Margrit 51 ans plus tard !

Notre plus grand défi a alors été de retrouver cette fameuse Margrit plus de cinq décennies après son apparition à la télévision suisse romande. D’abord, nous avons téléphoné à une personne que l’on croyait être son frère, mais qui ne l’était finalement pas. Mais de fils en aiguille, nous avons parlé au cousin du frère du voisin de la tante du beau-frère, avant de tomber sur Erika Berger, qui nous a finalement donné le numéro de sa sœur cadette. Nous étions ravi car la première pierre était posée, celle d’une entrevue qui marquera notre équipe à jamais !

L’école en 1971 : entre violence et sexisme

L’équipe de Nous Prod s’est donc rendue à Bâle Campagne afin de rencontrer Margrit, pour qu’elle nous en dise plus sur son chemin d’école. Alors que nous nous attendions à une histoire légère sur la pluie et les cailloux dans les chaussures, Margrit nous a surpris et ému en nous confiant plusieurs histoires de son enfance. En effet, son maître de classe battait les enfants qui osaient parler suisse-allemand ou allemand, en plus de décourager les filles de poursuivre leurs études ou d’oser rêver à un métier. Le résultat final est incontestablement touchant, parfois choquant, et ne laisse pas indifférent. Nathalie Fleury, conservatrice du MJAH, nous a récemment révélé que la vidéo mettant en vedette Margrit est « l'un des points forts de l’exposition ; il touche énormément l’ensemble des visiteurs, jeunes et moins jeunes. »

Au Musée jurassien d’art et d’histoire jusqu’au 23 octobre 2022

L’exposition L’école c’est la claaaasse ! se poursuit jusqu'au 23 octobre 2022 au Musée jurassien d’art et d’histoire. Si vous ne pouvez pas vous y rendre, vous pouvez aller sur notre page de projets, et visionner cette vidéo qui, selon nous, peut maintenant agir comme un document historique.

← COMMUNIQUER SUR LA DURABILITÉ, UN ART OU UNE SCIENCE ? Brisons le silence! →